Pourquoi investir au Royaume-Uni ?

Selon le dicton, le belge est né avec une brique dans le ventre. En fait, nos amis britanniques aussi. Autant sinon plus que nous, les investisseurs britanniques cherchent des investissements susceptibles d’assurer leurs vieux jours. Le Royaume-Uni dispose en outre d’une vaste expérience en matière de financement de grands projets immobiliers non pas auprès des banques mais directement auprès d’investisseurs privés. Cela a créé un marché transparent et ouvert, où de très intéressantes opportunités attendent ceux qui souhaitent investir à partir de l’étranger.

 

Un rendement supérieur
Le marché britannique des biens privés ou commerciaux (en dehors de Londres) a toujours offert des rendements supérieurs par rapport à la plupart des pays européens. Sur le continent, un rendement typique varie entre 3 % (pour la location résidentielle) et 4 % (pour les chambres d’hôtels et autres service flats). Les rendements proposés par la majorité de nos partenaires tournent plutôt autour de 7-8 % et la plus-value annuelle est au moins égale au taux d’inflation (quoique souvent supérieure de 1 à 2%). Les investisseurs appréciant plus de risques peuvent quand à eux augmenter leurs rendements de 10 %+ pour environ 60 % de leur investissement via levier bancaire (dont coût 2,0-2,5%). Rien à voir donc avec les rendements proposés par les obligations ou les livrets d’épargne.
Une économie forte
L’économie britannique présente une croissance supérieure au reste de l’Europe. Avec une croissance de 2-3 %, elle se porte en tous cas mieux que la nôtre. Bien sûr, le Royaume-Uni connaît également des problèmes de population vieillissante et de services publics défaillants, mais rien d’aussi déplorable que chez nous. Grâce à une inflation contenue, un système financier performant, une démocratie stable et une monnaie toujours considérée globalement comme une valeur refuge, vous investissez dans un environnement stable et solide, ce qui se reflète positivement sur l’immobilier en général.
Diversification monétaire
Vous investissez et êtes rémunérés en Livres Sterling. Le risque de change vaut donc pour les deux flux. Il est bien entendu impossible de prédire si le cours de la Livre sera plus ou moins élevé dans 10 ans. Une gestion de portefeuille avisée ne devrait cependant pas mettre tous ses œufs dans le même panier. L’Euro peut en effet subir de fortes variations, comme cela s’est déjà vu par le passé. La GBP reste toujours une monnaie de réserve (à côté du USD et de l’EUR) et Londres reste l’un des principaux centres financiers dans le monde. De plus, suite à la récente décision des britanniques de quitter l’UE (Brexit), la GBP est à un plus bas historique envers l’Euro. Sans aucun doute le bon moment pour investir au Royaume-Uni.
Et le Brexit alors ?
 La décision de sortir de L’UE étant prise, les marchés traversent une période d’incertitude logique. Cela étant, les britanniques continueront d’habiter au Royaume-Uni, les hôtels d’accueillir de nombreux visiteurs étrangers, et les personnes âgées d’avoir besoin de maisons de repos. Quoi qu’il en soit, le Brexit a eu pour conséquence immédiate de ramener la Livre Sterling à un plus bas historique contre l’Euro, ouvrant ainsi la voie à d’excellentes opportunités d’investissement.
londonhouses

Le marché des biens immobiliers à Londres est devenu incroyablement cher; heureusement, il n’en va pas de même dans le reste du Royaume-Uni.

Plus d’informations